Le lavoir de Klingenthal

La fontaine a été installée peu après la création de la Manufacture (1730) pour fournir de l’eau potable aux familles d’ouvriers. Elle est alimentée par une source captée à quelques centaines de mètres en amont et acheminée par une conduite en terre cuite. Elle a constitué pendant longtemps le seul point d’eau potable pour les familles qui  vivaient autour de la place de l’Etoile, jusqu’aux travaux d’adduction d’eau au XXe siècle. Même si l’eau n’est plus reconnue potable au regard des normes actuelles, sa pureté et ses qualités naturelles sont encore fort appréciées, surtout par les propriétaires d’aquariums à poissons exotiques.

Le lavoir a été installé sur le canal qui alimente le grand réservoir creusé en 1734 pour le fonctionnement du premier martinet d’affinage de la manufacture. La fontaine et le lavoir constituaient autrefois un lieu privilégié de rencontre et de convivialité pour les femmes lors des jours de lessives. Pour le confort des lavandières, une toiture a été rajoutée au début du XXe siècle. En 1980, elle a été rénovée par des élèves du Lycée Agricole d’Obernai et un rosier a été planté pour commémorer l’événement.

 

La lavandière se mettait à genou dans une boite à laver en bois que l’on appelait UN BAQUET ou UN CARROSSE. Celui-ci servait a se protéger des éclaboussures.
La «  MASSOLE » sorte de battoir était utilisée pour taper le linge .Les femmes se servaient aussi de brosses. L’hiver, elles devaient casser la glace.

La mise en valeur réalisée en 2004-2005 par l’association « l’Âme de la Vallée du Klingenthal »  rappelle à tous, villageois et visiteurs, que le lavoir appartient lui aussi à  l’histoire du village. L’association a financé en totalité :
– le décapage et sablage sur partie basse du mur en pierre
– l’installation de 2 ponts et rambardes
– le sol en dalles grès des Vosges
– le mur arrière en colombages
– le remplacement de l’arrivée d’eau

L’éclairage a été pris en charge par la commune.
A Noël ce lavoir est décoré par l’Association « l’Âme de la Vallée de Klingenthal »

Préservons ce lavoir !

Soirées harengs des 12 octobre et 9 novembre 2019

Dany Diemer en scène !

L’Âme de la Vallée du Klingenthal a organisé deux soirées harengs les samedis 12 octobre et le 9 novembre.

La première soirée fut animée par Dany Diemer qui a fait rire toute l’assemblée avec ses histoires alsaciennes et la seconde par le pianiste Michel Hild ainsi que Thierry et ses Clodettes qui nous ont fait chanter les chansons en Alsacien et en Français d’hier et d’aujourd’hui.

Les deux soirées ont eu l’honneur de voir se produire également Angèle et Christiane de la « Revue du Moulin Rouge Klingenthal » qui ont été époustouflantes dans leur interprétation du French-Cancan.

Tombolas, rires, chants, harengs et bonne ambiance : tout était réuni pour passer un excellent moment.

Promis, on reviendra !

L’Âme de la Vallée remercie en particulier Dany Diemer et Michel Hild pour leur prestation et leur générosité, ainsi que le restaurant de l’Etoile pour son aide logistique.

 

La minute alsacienne:

Salut bisamme,

E witz Owe un viel ze singe !! Un wunderbari hari ! Was brücht mer meh ??

Doch , es ware scheni owe mit viel spass un ewerraschunge, so wie mers gern hann ! Gueti stimmung, e guetes esse und viel zu singe un lache !!!

Mir freie uns ufs negchtes mohl !

Bis ball.

Soirées à thème

Soirée portuguaise – 2015

Comme toute tribu gauloise qui se respecte, les habitants du Klingenthal, rejoints par des personnes extérieures, aiment se retrouver autour d’un bon repas…..

Soirées découvertes d’autres régions comme le Portugal, où coutumes locales et traditions culinaires se mêlent pour le bonheur de tous, notamment de nos papilles…..

Soirées harengs, animées par notre ami, aujourd’hui disparu, Lucien Wahl à l’accordéon et toute la fine équipe des bénévoles de l’Âme de la Vallée du Klingenthal : déguisements appropriés, petits sketchs, chansons reprises avec cœur par les participants.

Soirées où l’on ne se prend pas au sérieux……. Un seul mot d’ordre : s’amuser. 

 

 
Salut bisamme ! Un jetzt redemer wie de schnawel gewachse isch !

Des sin owede wo mer mitenander verbringe. Richtigi lachkürstunde! Alles was m’r brücht gehje die berehmt « sinistros ».

Wie alli guete Elsässer sind Kligethaler immer begeistchert sich um e guete disch ze treffe.

Zum beispiel : Portugese spezialitäte oder Hari owe.

Die het als de Lucien mit sinere knetch verzaubert, oder die bénévoles von de Äme de la Vallée mit verkleidunge, kleini sketchs oder lieder die alli mitg’sunge hann.

Des alles macht das m’r immer froh sinn uns wieder zu treffe !

Hop la , des wär’s im moment. Salut bisamme, bis ball !